• COURS DE BATTERIE CAEN - Présentation

    Photo : François L    http://www.francois-l.com/

            

               Gwenaël Pillevesse est né en 1972. Il enseigne à Caen, au sein du magasin Bonnaventure. Il commence l’étude de la batterie à l’âge de quatorze ans, avec différents professeurs privés et ce, pendant quatre années. Très vite, il s’initie au jeu en groupe avec plusieurs formations, éphémères ou qui le furent moins, et avec lesquelles il acquiert quelque expérience de la scène. Il cesse de jouer durant trois  ans.

               Après avoir repris seul et plus assidûment encore l'étude de la batterie, il s’engage dans l’enseignement en devenant professeur indépendant, hors des circuits balisés et institutionnels. Après plusieurs années d’un enseignement basé sur les méthodes les plus courantes, mais insatisfait par les perspectives pédagogiques qui y sont à l’œuvre, il élabore sa propre démarche, calquée sur des modèles empruntés à la linguistique. Concevant l’étude de la batterie comme l’apprentissage d’une langue, avec ses signes, ses figures et ses codes, il tente de dégager une grammaire rythmique spécifique à la batterie, afin d’en rationaliser l'approche et d’en rendre l’étude plus cohérente (et plus rapide). C’est dire si elle met l’accent sur l’écriture, et ses infinies possibilités. A terme, il ne s’agit pas de jouer mieux (ni surtout mieux qu’un autre, puisqu’il ne s’agit pas de compétition) mais, si possible, autrement, en tout cas d’y être amené par des biais plus rapides car plus logiques.

               A la fois libre et extrêmement codifiée, la méthode « rythmélodique » se veut laboratoire autant qu’énoncés de fondamentaux incontournables, afin, au bout du compte, de jouer de façon libre, personnelle.





               La musique est un langage, dit-on. Partant de ce constat en forme de poncif, nous avons élaboré une pédagogie basée d'une part sur l'apprentissage progressif, rationnel et si possible musical des différentes figures de notes propres au solfège rythmique de la batterie. D'autre part, cet enseignement s'effectue de manière synthétique : chaque figure abordée est déclinée simultanément dans ses trois "variantes" : technique, rythmique et mélodique.

               Le souci dont procède notre pédagogie est celui de faire percevoir de manière concrète et systématique la pertinence mélodique et rythmique, en un mot musicale, de ces figures  de solfège que d'aucuns (dont nous sommes) jugent parfois rébarbatives, voire ennuyeuses et inutiles.